Athletics : Olympic Qualifiers Postponed

The qualification period for the 2020 Tokyo Olympic Games that will take place in 2021 has been temporarily suspended. According to a press release from the World Athletics, the qualification period for the Tokyo 2020 Olympic Games is suspended from April 6, 2020 until November 30, 2020. That implies that any results recorded by athletes between April 6 and November 30 will not qualify them for the Olympic Games.  During that period performances will also not be considered for world ranking purposes. Results will continue to be recorded for statistical purposes, including for world records. 

The global governing body also confirmed that athletes who have already met the entry standards since the start of the qualification period in 2019 remain qualified and will be eligible for selection by their respective member federations and National Olympic Committees, together with the other athletes who will qualify within the extended qualification period.

Subject to the global situation returning to normal following the Coronavirus pandemic, the qualification period will resume on 1 December 2020 and will run until May 31, 2021, for 50km race marathon events and until June 29, 2021, for all other events. The total qualification period, which started in 2019, will be four months longer than it was originally.

The end of the Olympic qualification periods are May 31, 2021 for 50km race walk and marathon and June 29, 2021 for all other events. 

World Athletics’ decision to suspend the qualifying window was made both to protect the athletes’ safety during the coronavirus outbreak and to level the playing field for athletes, as some athletes may be unable to compete or train at the same level as others at this time. Last month, the International Olympic Committee (IOC) and the Tokyo 2020 Organizing Committee announced that the Olympic Games, scheduled to run from July 24, 2020 to August 9, 2020 in Tokyo, and Paralympic Games, scheduled for August 25 to September 6, 2020 were postponed until 2021. The Games are now scheduled for July 23 through August 8, 2021 (Olympics) and August 24 through September 5, 2021 (Paralympics) in Tokyo. The U.S. Track and Field Olympic Trials, originally planned for this June in Oregon, were also postponed to a currently undecided date.

Marché des transferts : une troisième période en gestation ?

Depuis plus d’un mois, le monde du football vit au rythme de l’évolution du coronavirus. La pandémie a ainsi occasionné l’arrêt de tous les championnats nationaux et des compétitions internationales. C’est toujours la grande incertitude quant à la fin de la saison qui, nécessairement, va connaître de profonds chamboulements. Des bouleversements qui vont impacter les prochaines dates du mercato. 

A ce sujet, face à la clôture tardive de la saison, l’idée d’une troisième fenêtre ouverte pour le marché des transferts des joueurs a récemment germé. Une option évoquée sur la chaîne allemande Ard par James Kitching, le directeur de la réglementation du football au sein de la FIFA. Une nouvelle période qui viendrait exceptionnellement s’ajouter au mercato estival et hivernal. Toutefois, « nous devons reconnaître que le droit du travail et l’autonomie des clubs et des joueurs sont toujours prioritaires », a-t-il précisé parlant de la prolongation des contrats à la fin effective de la saison. 

S’il était entériné, ce choix entrerait en conformité avec la flexibilité annoncée par la FIFA dans les amendements ou les dispenses temporaires au règlement du statut et du transfert du joueur. Cependant, des interrogations subsistent sur la programmation d’une telle période connaissant les délais étriqués entre la fin de cet exercice et le début de la prochaine saison.

Football : Stéphane Semengue est décédé

L’ancien directeur général du Tonnerre Kalara Club a succombé hier à une courte maladie à Yaoundé. Il est un peu plus de 10h ce jeudi, 16 avril 2020 quand les premières alertes relatives à la disparition de Stéphane Semengue tombent dans de nombreux groupes WhatsApp. Une information confirmée par un proche : l’ancien président du Tonnerre Kalara Club vient en effet de succomber à une courte maladie du côté de l’hôpital Central de Yaoundé. 

Stéphane Semengue aurait fait un malaise samedi dernier, avant d’être hospitalisé au Centre des urgences de Yaoundé (Cury) jusqu’à lundi, jour de sa sortie. Puis, les mêmes symptômes gastriques vont reprendre dans la journée de mercredi. Et hier matin, il s’est une fois de plus rendu à l’hôpital. Malheureusement, il sera trop tard. Sa dépouille a été déposée à la morgue de l’hôpital général de Yaoundé. 

Pendant plusieurs années, et ce malgré les batailles intestines, Stéphane Semengue aura été le directeur général du Tonnerre Kalara Club Saos. Parmi ses victoires, il y a notamment la remontée en Elite One du club en septembre 2018. Il sera toutefois évincé de la direction générale du club avant le début de la saison 2019-2020. Agé d’une cinquantaine d’années, Stéphane Semengue était le deuxième fils du général, Pierre Semengue.

Fondation Samuel Eto’o : des kits Covid-19 aux footballeurs

Dans ce combat tout azimut contre la pandémie du coronavirus, la Fondation Samuel Eto’o s’y engage également à travers des actions de sensibilisation et la distribution des kits sanitaires et alimentaires. Par le biais de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), 1000 joueurs évoluant dans les 44 clubs des différents championnats (Elite One, Elite Two et première division du football féminin) font partie des bénéficiaires de cette initiative. A côté d’eux, on trouve 50.000 foyers issus des couches les plus démunies dans les villes de Bafoussam, Buea, Douala et Yaoundé. 50.000 masques lavables obéissant aux normes de qualité et de protection requises en la matière seront également distribués aux conducteurs de taxis et de mototaxis.

Football : European Clubs Back In Training

Some football clubs in Europe have gone back to the training grounds despite the Coronavirus pandemic. In Germany all 18 top flight teams are getting ready to restart the season with a view to completing the remaining nine matches by the end of June. Bayern Munich’s players were pictured being put through their paces earlier this week as they get in shape ahead of the league’s return. The German Football League (DFL) is planning to play matches behind closed doors. Fans will not be allowed in the stadiums until 2021.  

Emergency plans containing special rules have been prepared but they still need to be approved by the various authorities. Borussia Dortmund announced that they would run the training without direct man-to-man duels. Clubs provide separate locker rooms. Only one player at the time is allowed to change. Locker facilities will be cleaned after every player. Players must take showers at home. Some clubs are instructing their players to change into their kit at home. Some supply take-away-food for the players. As soon as the season restarts, the clubs intend to intensify training sessions for the two weeks ahead of a definite kick-off date. 

La Liga club Real Sociedad resumed training on Tuesday April 14, 2020 after being on lockdown for more than a month due to the Coronavirus pandemic. A statement released on Saturday by the club outlined a series of precautionary measures that will go into effect early this week. Among some of the measures include players allowed to train together in groups of two or three, with a coronavirus test upon arrival. Players, however, aren’t obliged to train out of Zubieta which is La Real’s training center and can continue training from home. 

Meanwhile, Cristiano Ronaldo has been sent no ‘privilege’ training warning as the Juventus star is spotted at Madeira Stadium. The five-time Ballon d’Or winner has been looking to keep himself in shape during the coronavirus crisis, but has been urged to respect the lockdown. The five-time Ballon d’Or winner returned to his homeland prior to the Covid-19 pandemic shutting down football around the world

Lionnes du volley-ball : Bashorun et Nama bientôt de retour ?

Par ces temps moroses, la montée en Pro A, la ligue A féminine de volley-ball en France, de son club est un réel motif de satisfaction pour la Camerounaise Sherilyn Bashorun. « Mon objectif était de monter avec Istres Provence Volley en division d’élite. Je suis satisfaite parce que notre groupe a pu relever ce défi. Nous étions super soudées. La cohésion du groupe et le travail des filles a payé. Le staff a également joué un grand rôle dans cette ascension. C’est une victoire collective », confie la joueuse sur sa page Facebook. Une nouvelle qui éclipse les durs moments passés en fin d’année 2019. A cause d’une grosse blessure à l’épaule, elle a dû se faire infiltrer. Ce qui n’a pas permis à la centrale de participer avec les Lionnes indomptables au Tournoi continental qualificatif des Jeux olympiques, disputé en janvier à Yaoundé.  

Une sélection nationale que Victoire Nama Atangana rêve de retrouver, dès que possible. Depuis son lieu de confinement au Brésil, l’attaquante-réceptionneuse pense d’ailleurs que les retrouvailles auront lieu très bientôt. « La date n’est pas encore précisée. Mais, ce sera très vite. J’ai été obligée de suspendre ma présence en sélection nationale, parce que j’ai eu des problèmes avec mon école. Il fallait que je sois présente pendant un temps et je devais respecter cet engagement », confie la sociétaire de University of Texas Rio Grande Valley (UTRGV) aux Etats-Unis. Elle reconnaît avoir effectué une très bonne saison. Elle a été titulaire du début à la fin. L’Utrgv est un club qui est dans le Top 60, pour un championnat de première division qui en compte 300. 

Sherilyn Bashorun et Victoire Nama Atangana réitèrent leur volonté de défendre les couleurs de la sélection nationale quelques jours après la publication du classement de la Fédération internationale de volley-ball. Les Lionnes sont 24èmes derrière les Kenyanes. «Nous avons les moyens de très vite reprendre la première place chez les dames. Nous disposons de nouvelles ressources humaines jeunes et de bonne qualité morphologique dans notre fichier et qui ne demandent actuellement qu’à travailler et à compétir », conclut Serge Abouem, le président de la Fédération camerounaise de volley-ball.

Ouvrage : l’Eps de A à Z

Sport. Activité physique et sportive (Aps). Education motrice. Séance d’entraînement. Leçon d’éducation physique et sportive. Un ensemble de concepts pas toujours convenablement intégrés par les professionnels exerçant dans le vaste champ des sciences et techniques des activités physiques et sportives. Un vide que vient combler le dernier ouvrage de Michel Dissake Mbarga. Intitulé « Abécédaire pédagogico-didactique de l’Eps et du contrôle moteur », l’ouvrage offre 332 pages de compilation de la terminologie adéquate de l’Aps. Des concepts généraux et spécifiques qui trouvent des clarifications sémantiques dans le style simple et rigoureux employés par l’inspecteur général des services au ministère des Sports et de l’Education physique. 

Rigoureux dans la méthode, cette œuvre de l’esprit a été préfacée par le Pr. Narcisse Mouelle Kombi et postfacée par le Pr Simon Belinga Bessala. Certaines notions font l’objet d’une synthèse doctrinale pour une meilleure compréhension et exploitation par les enseignants, les étudiants, les formateurs des formateurs en Eps ainsi que les journalistes sportifs. Par la même occasion, ce considérable travail scientifique de recensement du professeur d’Eps hors échelle se distingue par son interdisciplinarité. Les notions définies ne se cantonnent pas qu’à l’univers de la pédagogie et de la didactique sportive. On y retrouve également la physiologie, la biomécanique, la médecine du sport, etc. De la même façon que cet abécédaire vient enrichir et compléter certaines définitions présentes dans la loi camerounaise régissant les activités physiques et sportives.

Distance Learning : Online Studies Gaining Grounds

With the high rate of modernization, studying online is gaining more grounds as many people are taking lessons from home just from their computers or mobile telephone. In the economic capital of Douala, those engaged in taking courses online say it is effective. Mballa Gustav is a worker in Douala who is taking lessons on marketing online. According to him, the course is rich in content. Online or e-learning simply put is learning utilizing electronic technologies to access educational curriculum outside of a traditional classroom. While some educational institutions merge traditional classroom teaching and learning with e-learning, others are fully involved in e-learning.

As to how it works, registered students take courses through emails, video learning and a lot more. The Information and Communication Technology-ICT University is one of those institutions fully involved in e-learning. The President of the Board of trustees of the ICT University, Professor Victor Mbarika, explained that it is a system of global standard such that once a student gains admission into the ICT University, their technology and E-learning department creates the student school email address and equally gives access to their online learning platform.

A guide is equally given to the student who uses it to learn how to enrol for courses and how to take lectures, submit assignment and participate in live classroom sessions. “The student is later on registered into courses they are to take by an administrator. Once that is done, the student is ready to start taking lectures online while following a time-table given to him/her by the course administrator”. Prof Victor Mbarika explained. He further said the beauty of e-learning is that students can take lessons from any part of the world and from the comfort of their homes. “Everything we teach in class at ICT University is broadcast live all over the world on the internet such that students can attend classes which are usually interactive, as the students have the opportunity to stop the teachers in the middle of any class and ask a question from any part of the world” Prof Mbarika added.

However, e-learning is not all a bed of roses as most teachers lack appropriate training to teach online. The lack of Open Educational Resources (OERs) and free online content into courses is also a hindrance. There is also lack of practical education technology specialist.  Most students in Douala carrying out e-learning complain of frequent interruption of internet connection and other technologies.

Chantier du stade d’Olembe : pas de répit

Plus d’un mois après sa dernière visite, le ministre des Sports et de l’Education physique, Narcisse Mouelle Kombi, était de nouveau sur le chantier du stade d’Olembe. Hier, accompagné du gouverneur de la région du Centre, Naseri Paul Bea, par ailleurs président du comité du site de Yaoundé, il a pu constater des dernières avancées au sein du futur complexe sportif. 

Dans l’enceinte de 60 000 places, les travaux de drainage sur l’aire de jeu sont achevés. Comme le prévoyait le chronogramme, les opérations d’ensemencement ont été effectuées ces derniers jours. C’est une vaste étendue sablonneuse pour le moment. Il faudra attendre les deux prochaines semaines pour clairement distinguer les premières pousses du tapis vert. Près du grand rectangle, des engins matérialisent la zone qui revêtira le tartan pour les épreuves d’athlétisme. Dans les vestiaires, les travaux de finitions se poursuivent. Ceux-ci consistent en la pose des plafonds et de l’éclairage, des revêtements du sol après carrelage, ainsi que la mise en place du matériel de plomberie dans les différentes salles d’eau. L’autre pôle de concentration des travaux se trouve sous la façade de la tribune officielle. Plus exactement au niveau des points d’accès dédiés aux VIP. En-dessous de celle-ci, à l’endroit qui servira d’entrée des joueurs, des opérations de remblais des réseaux de tuyaux sont en cours. 

Au niveau des terrains d’entraînement, on s’achemine à grands pas vers les finitions des vestiaires. Ici, les niveaux d’exécution ont un décalage d’une semaine. Les murs intérieurs ont reçu la couche finale de peinture. L’éclairage, le carrelage, les ouvertures sont une réalité. Aussi, les salles de presse ont reçu leurs premiers équipements. Défraîchie lors de la précédente visite, la pelouse du terrain A est en bien meilleur état. Elle continue à être bichonnée pour retrouver une éclatante verdure. L’aire de jeu du terrain B amorce la dernière phase des opérations de drainage. Le sable jugé de mauvaise qualité après analyse a été totalement remplacé. Le gazonnement est programmé pour les prochains jours avec les plants issus du stade de la Réunification. Selon les responsables du chantier, dans un mois, la surface sera verte. Au niveau de sa tribune, les réparations mineures au niveau de la charpente se poursuivent. Les mats d’éclairage présents sur les deux terrains d’entraînement attendent encore le matériel et le personnel en charge de leur érection. Des experts étrangers qui ne peuvent pour le moment débarquer au Cameroun pour des raisons de fermeture des frontières, coronavirus oblige.

Nécrologie : Toussaint Fouda n’est plus

Vainqueur de plusieurs courses cyclistes et ancien champion du Cameroun, Toussaint Fouda est décédé le 12 avril dernier à Mbalmayo, des suites d’une longue maladie. C’est au cours de la décennie 80 qu’il éblouit de son talent le monde de la petite reine. Il était manifestement surdoué, puisque c’est à 15 ans qu’il prend le départ de sa première course cycliste. En 1977, il intègre l’équipe nationale et participe dans la foulée à la Boucle du Café en Côte d’Ivoire. Le Cameroun réalise un doublé puisque Joseph Manga est le vainqueur de cette course ; et le Cameroun occupe la première place au classement général par équipes. 

De retour de Côte d’Ivoire, celui que son ancien coéquipier Dieudonné Ntep, actuel entraîneur national de cyclisme, considère comme étant « le plus élégant des coureurs de sa génération », gagne sa première course, lors d’un critérium sur le circuit de l’Hippodrome. Dans la foulée, il participera au Championnat du monde militaire de cyclisme à Tripoli et aux Jeux olympiques de Moscou en 1980. Puis, Toussaint Fouda sera champion du Cameroun lors de la saison 1984/1985. Il gagnera plusieurs courses sur le plan national. Le coureur de TKC, FAP, Canon, Amacam et Ecam Placages était un « coureur social et décisif. Il aimait l’ambiance », se souvient Dieudonné Ntep. 

En 1990, quand il met fin à sa carrière sportive, c’est du côté de Mbalmayo qu’il choisit de vivre sa retraite. En 2010, le président de la Fédération camerounaise de cyclisme d’alors, François Njele, le nomme directeur technique national adjoint. Il secondait le Français Jean Philippe Duracka. Né le 1er novembre 1958, Toussaint Fouda sera conduite à sa dernière demeure le week-end du 25 avril 2020.