Daniel Ngambi Boog est le premier adjoint au Maire de la Commune de Ngoh-Mapubi. Il a adressé au Président du parti PCRN, une lettre de démission

Dans sa lettre, Me Daniel Ngambi Boog explique que « mon engagement et mon attachement à vos idéaux politiques ont buté à une fatalité qui me fait tirer certaines conclusions, notamment, celles dont l’ultime recours porte sur le choix de la démission irrévocable ».

Il poursuit en expliquant les raisons qui le pousse hors de ce parti, puisque « mes convictions politiques personnelles et ma probité morale ne permettent plus de cheminer avec une grégaire d’amateurs, où calomnies, médisances et imposture ont élu domicile ».

Comme Daniel Ngambi Boog, un des fondateurs de ce parti, et 6e adjoint au maire de Douala V, Joseph Espoir Biyong, avait aussi choisi la démission il y a quelques mois. Ayant été sanctionné par le directoire de son parti pour, dit-il, avoir demandé des excuses au leader du MRC, il avait estimé qu’il ne se sentait plus utile au PCRN : « Quand vous êtes quelque part et que vous vous rendez compte qu’on n’a pas besoin de vous, allez chercher où on a besoin de vous. Au PCRN on avait plus besoin de moi. Je me suis retrouvé seul, je me suis retrouvé isolé » expliquera t-il.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.