Noun : le coup de main des élites

A ce jour, le département du Noun ne compte pas encore de cas positifs au Covid-19. Toutefois, des personnes qui ont été en contacts avec des cas confirmés sont suivies par le Système de gestion de l’incident basé à Bafoussam. D’où l’appel à plus de vigilance et de prudence, lancé hier à Foumban par le délégué régional de la Santé de l’Ouest, Dr Daouda Chinmoun. C’était à l’occasion de la remise par le ministre délégué aux Transports, Njoya Zakariaou, d’un important don constitué de matériels médicaux (lits, matelas, tables d’accouchement) aux hôpitaux de district de Foumban et Massangam et au centre médical d’arrondissement de Koukouet à Foumban ainsi que des kits de lutte contre le Covid-19 aux six districts de santé du département et à la communauté. 

La cérémonie présidée par le préfet du Noun, Donation Bonyomo. Les kits de lutte contre le Covid-19 sont constitués de 7 200 morceaux de savon, 3 000 masques de protection, 150 seaux de 80 litres dotés de robinets pour contenir de l’eau propre, 300 litres de solution hydro alcoolique, 200 litres d’eau de javel, 1 200 gants de protection. Pour le Dr Daouda Chinmoun, ce don est le bienvenu, tant les besoins sont immenses depuis la découverte du premier cas de Covid-19 au Cameroun le 6 mars dernier. « Cet acte doit être poursuivi afin que le département du Noun puisse avoir un plateau technique relevé pour prendre en charge les patients », a déclaré le délégué régional de la Santé. 

Pour le ministre délégué aux Transports, Njoya Zakariaou, représenté par son secrétaire particulier, Seidou Moluh Nsangou, ce don est une invite aux populations à respecter les mesures prises par le gouvernement et les gestes barrières édictés par l’OMS pour contrer le Covid-19. A ce titre, il a invité les populations à se laver régulièrement les mains avec de l’eau courante et du savon, à utiliser les solutions hydro alcooliques, à porter des masques de protection, à tousser dans le coude, etc. Le chef service du district de santé de Foumban le Dr Nourdi Mama Pepouomi s’est réjoui du don reçu en promettant d’en faire bon usage. Pour le préfet, Donatien Bonyomo, ce geste vient à point nommé et doit être suivi par les autres fils et filles du Noun pour que cette pandémie soit stoppée et ne fasse aucun dégât dans ce département.